Image
Couverture La Récolte 6

La Récolte n°6

Découvrir les écritures théâtrales d'aujourd'hui
Blocs de contenu (texte, vidéo, ...)

Présentation de la revue

La Récolte est une revue annuelle née en 2019 de l’envie de comités de lecture permanents de créer un outil collectif au service de la promotion et de la diffusion des écritures théâtrales d’aujourd’hui.
Chaque année,
La Récolte présente huit œuvres récentes, inédites à l’édition, en larges extraits. Ces pièces sont intégrées dans un cahier critique et iconographique qui permet d’entrer plus intensément dans la démarche des auteurs et des autrices.
Chaque numéro est également l’occasion d’une réflexion sur l’écriture théâtrale, portée par des auteurs et des autrices à l’écriture reconnue plus largement.
La Récolte s’adresse à un public curieux de découvrir les écritures d’aujourd’hui, par-delà les cercles de connaissance et d’expertise.

Sommaire

Ouverture, par Gaëlle Bien-Aimé

Confiée à Gaëlle Bien-Aimé, autrice, comédienne et responsable de l’école Acte à Port-au-Prince, en Haïti. Une figure montante de la scène haïtienne, admirée pour la vigueur de sa parole et son engagement féministe et citoyen.

Écriture/ Enjeux, par François Hien et Céline Delbecq

Réflexion sur l’écriture théâtrale par des auteurs et des autrices, confiée cette année à François Hien, auteur et metteur en scène de l’Harmonie communale, mettant en œuvre un théâtre en prise directe avec les problématiques socio-politiques les plus brûlantes de nos époques. Il dialogue avec Céline Delbecq, autrice, metteuse en scène et comédienne belge qui partage avec lui la nécessité d’une parole politique et la pratique de la mise en scène de ses propres textes. Ils nous livrent leurs « correspondances".

Huit textes inédits

Malgré le monde (portrait fantôme) | Guillaume Cayet

Stéphane travaille dans un centre parental. Lucie est éducatrice à la Protection Judiciaire de la Jeunesse, Asis amène des jeunes en séjour de rupture. Marie-France accompagne des adultes en réinsertion professionnelle. Jean Michel est animateur culturel dans un centre pour adultes en situation de handicap. Shéhérazade travaille dans un foyer temporaire pour Mineur-Non-Accompagné. Leur point commun ? Vouer leur vie à celles des autres. Leur point commun ? Habiter une même ville. Leur point commun ? Tenter de réparer le même monde.

Wonnangatta | Angus Cerini (traduit de l'australien par Dominique Hollier)

Deux hommes, Harry et Riggal, enquêtent sur la disparition de l’ami d’Harry, Jim Barclay, qui vit reclus de la ville, dans le bush australien, pour la gestion de son élevage. Assez vite, ils découvrent son cadavre et Harry se met en tête de poursuivre le valet de ferme de Jim Barclay, Bamford, qu’il tient pour responsable. Riggal est d’accord pour le suivre tant qu’il s’agit de le confondre, et non de le tuer. Ils s’engagent alors dans un parcours périlleux vers la cabane de Bamford, à une journée de cheval et se confrontent à une nature hostile…

Je suis blanc et je vous merde | Soeuf Elbadawi

À Moroni, Gaucel, un blanc, se fait cueillir par les forces de l’ordre. À la Rose Noire, une boîte de nuit. On l’accuse d’espionnage au service de la France. Dans ce pays où les intrigues se tissent au rythme de la rumeur, derrière les murs sombres d’un commissariat, six personnages courent après leur blanc derrière les ombres coloniales, et autour d’un improbable récit de coup d’État. Mais qui peut dire qui est qui ?
Blanc n’est pas que blanc. La couleur n’est parfois qu’un leurre.

Matrice(s) | Daniely Francisque

Matrice(s) est l'histoire d'une Fille déracinée dans une cité de banlieue, qui rêve de son île perdue. C'est l'histoire d'une Femme de retour au péyi qui cherche ses racines à travers une histoire d'amour désenchantée. C'est l'histoire d'une Dame qui danse pieds nus sur un rocher, face à la mer déchaînée. Elle convoque la mémoire et se souvient de sa vie, hantée par l'histoire tourmentée de son île. Une Fille s'évade. Une Femme s'affranchit. Une Dame transcende.

Epitaphe-Fiction | Daddy Kamono Moanda

Un cimetière désaffecté qu’on suppose au Congo, pays ravagé par les guerres civiles, devient le miroir des trajectoires de trois personnages : un Auteur revenu au pays pour rendre hommage à son défunt père qu’il n’a pas vu mourir, Président et Simone, anciens enfants de la rue qui ont trouvé refuge dans ce lieu où ils se livrent à divers trafics pour assurer leur survie.
Par ces destins croisés, le texte nous confronte à un passé complexe : que pouvons-nous construire à partir ou au-delà de nos héritages ?

Solastalgie | Thomas Köck (traduit de l'autrichien par Mathieu Bertholet)

Si la nostalgie est orientée vers le passé, la solastalgie est un état qui se rapporte au présent ou au futur. La notion a été élaborée par Glenn Albrecht pour conceptualiser le sentiment de perte éprouvé par des hommes dont le lieu de vie est menacé de destruction ou déjà perdu.
Le lieu central de la pièce est la forêt. Au sein de cet écosystème défaillant, elle met en scène un père abîmé par une tentative de suicide suite à un burn-out. La forêt et le père appartiennent à ce même système d’exploitation capitaliste expulsant tout ce qui craque et gémit sous sa pression.

Les Chiennes | Mathilde Souchaud

Teresa, Laurène et Izumi, d'âges, de milieux sociaux, de nationalités différentes sont trois influenceuses. Elles étalent leurs vies privées pour un peu d’argent et beaucoup de reconnaissance. Peu à peu, le vernis de leurs vies idéales se craquelle, on les devine seules, sans perspectives, souvent humiliées. Un jour, suite à l’humiliation de trop, Laurène diffuse une vidéo, qui devient virale, dans laquelle elle se comporte comme une chienne. Ce qui devait n’être qu’une provocation se propage sur la toile et la situation dégénère quand le virtuel devient réel.

Loin le ciel | Marie Vauzelle

Mélodie et Sami se sont rencontrés dans la fureur des émeutes et des bruits de rangers. Ils se sont aimés. Mélodie est tombée enceinte. Leur histoire s’est écrite entre l’action militante, cet enfant à naître et la soudaine maladie de Sami, dégénérative et incurable.
À présent, Mélodie vit seule avec son fils Bastille dans un petit appartement.
Sami est mort.
Mère et fils vivent avec ce fantôme.

144 pages
ISBN 978-2-84681-746-2
Prix : 16.00€
Collection : Revue La Récolte
Prochainement disponible
Date de parution :

Événements

contemporaines

Les Contemporaines

Festival d’écritures contemporaines francophones en métropole lyonnaise. Évènement co-organisé par Les Journées de Lyon des Autrices et Auteurs de Théâtre et En Acte(s).

Région lyonnaise du 28 mai au 8 juin
La Récolte aux Belles heures des auteurs

La Récolte aux Belles heures des auteurs

Les Belles heures des auteurs invite l'équipe de La Récolte durant les deux jours de l'évènement. À ne pas manquer : Le Partage de midi, le jeudi 11 juillet, animée par Matthieu Mevel en présence de Elise Blaché et Simon Grangeat - co-rédacteurs en chef de La Récolte et des auteurs et autrices de ce sixième numéro.

Avignon, 10 et 11 juillet.